Retour

Actualités

12/07/2018
AllNews - Investir en Inde et éviter les problèmes commerciaux - par Daryl Liew

Les pays asiatiques sont orientés vers l’exportation. Toute restriction du commerce mondial risque d’avoir un impact négatif sur leur économie.

Les tensions commerciales ont jeté une ombre sombre sur l’Asie cette année, de nombreuses bourses régionales ont enregistré des pertes alors que les États-Unis et la Chine se sont engagés dans un mouvement de «donnant-donnant» faisant augmenter les tarifs douaniers. La plupart des pays asiatiques sont fortement orientés vers l’exportation et toute restriction du commerce mondial risque d’avoir un impact négatif sur leur économie. L’Inde se distingue cependant du reste de l’Asie avec une économie qui est essentiellement d’origine domestique et de fait moins vulnérable à une contraction du commerce mondial. Les actions indiennes (Sensex, Nifty +3%) ont largement surperformé celles du reste de la région (MSCI Asie hors Japon -5%) en monnaies locales.

Alors que les valeurs indiennes pourraient être un bon endroit pour se protéger des tensions commerciales croissantes, les investisseurs étrangers ont tout de même perdu de l'argent cette année puisque la roupie indienne a corrigé de 7% par rapport au dollar US. Cela s'explique par le fait que le double déficit de l'Inde l'expose à d'autres vents contraires, à savoir la hausse du dollar américain, la hausse des taux d'intérêt mondiaux et la hausse des prix du pétrole.

Relative publications

2018/08/13

Nicolas Farah

Agefi - Nicolas Farah nommé directeur général de Reyl Finance MEA

Consulter

2018/08/13

Nicolas Farah

Allnews.ch - Nouveau directeur général de REYL Finance (MEA) Ltd

Consulter

2018/08/13

Nicolas Farah

Le Groupe REYL annonce la nomination de Nicolas Farah au poste de Directeur Général de REYL Finance (MEA) Ltd.

Consulter