Retour

Actualités

15/12/2016
On l'avait prévu, Janet l'a fait - Opinion de Daniel Steck, US Equity Analyst

Comme prévu la Fed a relevé ses taux directeurs de 25 points de base lors de son dernier meeting. Ce mouvement était totalement escompté par les marchés, et ce depuis l’élection de Donald Trump. Les derniers chiffres macro-économiques publiés aux USA ont montré une accélération de l’activité économique au deuxième semestre, après une première moitié d’année en demi-teinte. L’activité manufacturière, le marché de l’emploi et même les anticipations d’inflation justifient tous la décision de la Réserve Fédérale de poursuivre la graduelle normalisation de sa politique monétaire.

Si cette décision était attendue, c’est bien le discours de Mme Yellen qui a été décortiqué après l’annonce. Et le ton de la Fed s’est sensiblement modifié depuis un mois, se faisant aujourd’hui bien plus optimiste quant aux perspectives de croissance dans le pays. Selon la Fed, la récente embellie économique devrait se poursuivre en 2017 et même se renforcer. Par conséquent, la Réserve Fédérale s’attend maintenant à trois hausses de taux l’année prochaine, contre deux précédemment. Attention cependant, il faut se rappeler qu’en début d’année, les investisseurs ainsi que la Fed tablaient encore sur 4 resserrements en 2016. Nous pensons que la Fed restera prudente dans son approche et scrutera tout signe de ralentissement de l’activité pour modifier la trajectoire de la hausse de taux prochaine. Cependant, au vu des mesures à venir de la part de Donald Trump, qui favorisent pour la plupart la croissance et l’inflation, nous pensons que le risque se situe plutôt du côté d’une accélération du resserrement de la politique monétaire américaine.

Cette décision ne devrait pas avoir d’incidence particulière à court terme sur l’activité économique américaine. Avec des taux toujours inférieurs à 1%, l’environnement monétaire reste extrêmement accommodant au regard des moyennes historiques. Cependant, le dollar devrait continuer de se renforcer, se dirigeant lentement vers la parité contre Euro. Quant aux taux, ils ont poursuivi leur hausse vertigineuse. De 1.35% après le Brexit, les taux 10 ans US offre ce matin un rendement de 2.57%, soit une tension de 120 points de base en moins de six mois.

Relative publications

2018/07/12

Cédric Ozazman

L'Agefi - L’économie mondiale restera bien orientée en 2018-2019

Consulter

2018/07/12

Daryl Liew

AllNews - Investir en Inde et éviter les problèmes commerciaux - par Daryl Liew

Consulter

2018/07/09

Video thumbnail

Market insight - quelles perspectives pour le troisième trimestre 2018 ?

Consulter