Retour

Publications

07/08/2018
Market Insight - Finance et Durabilité se conjuguent au futur

La croissance est-elle soutenable? Depuis les années 1970, nous avons pris conscience que nous vivons dans un monde où les ressources sont limitées. Cette rareté des matières premières conduit alors inexorablement à une perte de vitesse de l’économie, qui ne répond pas uniquement à une vision mécaniste newtonienne mais suit bien au contraire la loi d’entropie et plus particulièrement le deuxième principe de la thermodynamique. Ainsi, la croissance n’est soutenable que si elle préserve le capital naturel et intègre au-delà de son volet économique, les dimensions environnementale et sociale. Cette croissance n’est autre que le développement durable, c’est-à-dire «un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs».

 

Depuis le rapport Brundtland de 1987 et le Sommet de la Terre à Rio en 1992, le développement durable est un enjeu majeur: créateur d’emplois, 380 millions, et de valeur 12000 milliards de dollars d’ici à 2030. Pour les partisans de la soutenabilité faible ou forte, l’innovation joue un rôle central et est indissociable du développement durable. Cette dernière qualifiée d’éco-innovation est un important levier stratégique de compétitivité pour les entreprises, leur permettant ainsi de réduire les coûts, d’offrir de nouvelles perspectives de croissance et de redorer leur blason en améliorant leur image auprès de leur clientèle. La durabilité transcende les frontières géographiques pour devenir un phénomène d’ampleur internationale. L’Union européenne a dévoilé le 8 mars 2018 son plan d’action pour financer la croissance durable. Cette feuille de route poursuit trois objectifs: réorienter les flux de capitaux vers une économie plus durable et inclusive, intégrer la durabilité dans la gestion des risques financiers, favoriserla transparence et les investissements durables. Comme l’Europe est confrontée à un déficit d’investissement annuel de près de EUR 180 milliards pour atteindre ses objectifs à l’horizon 2030, la Commission européenne veut transformer en profondeur le secteur financier, pour que ce grand promoteur du développement économique, serve d’appui au développement durable. En favorisant les critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) dans les décisions de financement et d’investissement, la finance et la durabilité s’unissent et donnent naissance à la finance dite durable.

Relative publications

2018/10/17

François Reyl

REYL & Cie SA intervient comme arrangeur exclusif d’une émission obligataire privée de USD 30 millions pour un projet brésilien

More

2018/10/08

René Marty

REYL Overseas Ltd nomme un nouveau Directeur Général 

More

2018/10/04

Xavier Ledru

Titres garantis par des œuvres d’art

More