Retour

Actualités

20/01/2020
AGEFI : L’état d’urgence climatique impose une gestion active – Asteria Investment Managers

Deux constatations s’imposent: les investisseurs institutionnels en grande majorité, déçus par les performances et les coûts de la gestion active, se sont massivement tournés vers la gestion passive. Avec comme seul objectif de reproduire la performance d'un marché de référence, le gestionnaire n’a que peu de marge pour s’éloigner du panier de titres qui le constitue. Ces stratégies passives conduisent donc à n’investir quasiment que sur des critères de taille et n’intègrent aucune analyse du modèle d’affaires des sociétés, ni de ses externalités.

Publications relatives

zebra
Communiqués de presse
Poursuivant son engagement citoyen, le Groupe REYL annonce son soutien à l’Union internationale pour la conservation de la nature...
Earth
Communiqués de presse
Poursuivant son engagement dans le domaine culturel, le Groupe REYL signe un partenariat de sponsoring avec la biennale de Genève...